Devenir un bon manager en startup
• Épisode
8

Scale-up | Quelle étude de cas pour quel type de profil ?

Ignition Program t’accompagne pour te proposer de préparer des études de cas en fonction du profil du candidat que tu souhaites entretenir.

Scale-up | Quelle étude de cas pour quel type de profil ?

Lorsque l’on cherche à recruter, l’étape de l’entretien est essentielle car elle permet de déterminer s’il y a un “fit” entre le candidat et le poste proposé grâce à une étude de cas posée.


Même pour un candidat ayant un CV de rock star et sachant très bien se vendre en entretien, il est également impératif de valider :

Comment le vérifier ? En vérifiant leur performance dans leurs expériences passées, et en leur posant des études de cas qui correspondent au type de missions qu’ils seront amenés à effectuer lorsqu’ils vous rejoindront. Dans cet article Ignition Program te propose des exemples de mises en situation et études de cas à proposer aux candidats en fonction de leur métier.

Commencer par vérifier les résultats de ses expériences passées

Pour commencer ton étude de cas, nous te proposons un tableau avec une liste des questions à poser en fonction du poste auquel le candidat postule. Ce sont, selon notre expérience, celles qui permettent d’aller au-delà du CV et de déterminer au mieux les compétences acquises lors des précédentes expériences.

NB : Pense à inclure une troisième colonne, “évaluation candidat”, tu reporteras tes commentaires et quel est, selon toi, le pourcentage de chance du candidat à remplir cet objectif au sein de ta start-up.

Faire des cas adaptés au poste

Nous conseillons vivement de construire des études de cas qui ont lieu PENDANT l’entretien plutôt qu’AVANT. Pour trois raisons :

  1. Cela évite au candidat de partir dans une mauvaise direction à cause d’une hypothèse mal posée ou d’une consigne peu claire (eh oui, ça arrive). 100% des gens se trompent, ce qui importe c’est de ne pas se tromper 2 fois.
  2. Cela permet de travailler AVEC le candidat, et non pas de simplement superviser son travail. C’est à la fois une manière de s’assurer que l’on travaillera post-recrutement dans une bonne dynamique, et d’adopter dès aujourd’hui une posture managériale aux antipodes du micro-management.
  3. Dans un monde où le freelance gagne(légitimement) du terrain, demander de boucler intégralement un travail conséquent à tendance à lever les suspicions. Cher candidat, si tu nous lis, sache que les idées ont bien peu de valeur de nos jours, seule l’exécution compte.Cher entrepreneur.e, merci de néanmoins tenir compte des réticences que cela génère !

Profil Sales

Pour des profils avec moins de deux années d’expérience : il ne faut pas hésiter à leur rappeler avant l’étude de cas qu’un bon sales écoute et pose des questions afin de comprendre les besoins de son interlocuteur.
Pour les profils plus expérimentés, cela ne devrait pas être nécessaire, car c’est un prérequis évident.

Cas candidat : Le rendez-vous client

Donner au candidat tous les éléments dont disposent habituellement vos commerciaux avant les rendez-vous et un peu de contexte sur le client qu’il va rencontrer (profil, caractère, attentes…). Laissez quelques minutes pour que le candidat se les approprie puis lancez le jeu de rôle où vous serez dans la peau du client.

L’objectif : comprendre puis convaincre.

Grâce à ce genre de jeu de rôles vous pouvez juger de ses capacités à travers votre étude de cas à :

Le bon suivi d’une méthode (par exemple FOCA / SIMAC) permet d’évaluer sans difficulté un tel exercice. À nouveau, il est tout à fait possible de corriger le tir en cours d’entretien si tu sens que le candidat part dans une mauvaise direction dans son étude de cas.

Comme nous vous le rappelions dans notre article sur le webmarketing en start-up, ce type de poste nécessite d’être très à l’aise avec les chiffres, de comprendre les besoins clients, et de s’auto-former sur la technique. Dans certaines start-up B2C, il est aussi nécessaire d’avoir une sensibilité branding forte.

Cas candidat n°1 (Profil pur Acquisition) : Analytics

Partage un extrait de vos comptes Google Analytics sur les trois derniers mois et demande au candidat de tirer quelques conclusions à partir de ces résultats. Son raisonnement est-il logique ? Pose-t-il les bonnes questions ? Quelles conclusions tire-t-il ? Peut-il faire des recommandations stratégiques pertinentes à partir de ces données ?

Cas candidat n°2 (Profil Brand / Content marketing) : Stratégie de contenus

Demande au candidat de proposer 2–3 idées de contenus /articles pour attirer vos clients, et comment les mettre en avant auprès de vos cibles. Comprend-il les enjeux de vos cibles et ce qui a de la valeur pour elles ? A-t-il des idées originales et pertinentes de contenu ? Quels canaux de notoriété prioriserait-il ? 
Grâce à ce genre d’étude de cas, tu pourras déterminer si le candidat dispose les qualités indispensables aux profils marketing :

Cas candidat n°3 (Profil mixte Analytique /Branding) : Pricing

C’est notre préféré pour les profils de CMO car va permettre de couvrir tout le scope de leurs compétences ! En effet le pricing recouvre des dimensions de segmentation de marché, positionnement client, branding, d’analyse de sensibilité, roadmap de lancement, parcours de vente, stratégie commerciale et marketing, etc.
Véritablement collaboratif, cet exercice va nécessiter de mobiliser tes connaissances de la structure, de la concurrence, des solutions de substitutions afin de répondre à la démarche exploratoire du candidat. Si tu choisis ce cas, il est intéressant de le prévenir en amont afin qu’il ait un minimum de temps pour réfléchir à sa démarche.

En start-up, un lead développeur ou CTO doit savoir allier un excellent niveau de code (ou une capacité à monter très vite sur une nouvelle techno) et du pragmatisme business. Les meilleurs candidats sont ceux qui arrivent à la fois à comprendre dans l’étude de cas les enjeux business ET qui sont capables d’interagir facilement avec leurs collègues. Avant de recruter, il ne faut donc négliger ni l’un ni l’autre.

Cas candidat : peer programming

Proposer au candidat 1h de peer-programming avec un membre de l’équipe tech. L’étude de cas devra comporter du code sur un langage phare de la start-up tout en intégrant une forte part d’enjeu business.
Grâce à ce cas pratique, tu pourras tester :

Il est souvent très difficile en un entretien de comprendre le potentiel d’un candidat. Et proposer des études de cas du poste sera très utile pour le comprendre ! Nous espérons que cet article vous aura fourni des outils concrets pour y parvenir. Et s’il vous a plu ou vous a été utile, n’oubliez pas de le partager !

All credit goes to James Curranfor the title animation.

C'est maintenant l'heure du choix

Revenir à la timeline

Devenir un bon manager en startup

Manager, ce n'est pas qu'un statut, c'est un métier. Un métier qui exige de se confronter à un sujet particulièrement complexe : l'humain. Découvrez nos méthodes pour exceller en la matière.

Lire l'épisode suivant

Comment bien mener un entretien d’embauche en start-up ?

Nous te donnons toutes les astuces pour mener un entretien d’embauche avec brio et déceler les bons candidats, malgré le stress de la situation.

S'inscrire à Ignition Program

Chaque talent mérite d'avoir un impact

Ignition Program vous aide à accéder aux jobs des startups les plus innovantes d'Europe.

Elle est fraîche ma Newsletter ! Tous les mois, un arrivage de contenus de première fraîcheur pour avancer dans votre carrière.
Merci ! On se retrouve dans votre boîte mail !
Oops! Quelque chose n'a pas fonctionné... Seriez-vous déjà inscrit(e) ?
Se connecter
Se connecter
À ProposÉquipageContactMentions légales & CGS
facebooktwitterlinkedininstagram
Candidats
AccompagnementSuccess StoriesBlog
Entreprises
RecruterPricingTémoignages
Ignition Program
ContactA ProposEquipageMentions légales & CGS
S'inscrire